Introduction générale
La technique de la fonte du bronze
Les outils du sculpteur
Camille Desmoulins
Le coin des enfants
Camille Desmoulins ou le 14 juillet 1789



Cliquez sur l'image pour l'agrandir
  C'est en 1929 que Jean Boucher achève,
pour l'Etat, son haut-relief en pierre :
Camille Desmoulins

Il fut offert à la Ville de Paris.

Hauteur : 3,30 m
Largeur : 2.10m


Première approche.
Laisser les enfants découvrir le groupe sculpté. Sans leur donner le sens et sans leur en donner le titre. Posez ensuite quelques questions.

Les personnages
Combien voit-on de personnages ?
Combien de personnages féminins et de personnages masculins?

Qu'évoque le personnage centrale?
Où est le personnage le plus grand ? Dans quelle position est-il par rapport aux autres?
Que fait chacun des personnages?

Observer les personnages. Qu'expriment-ils?
Ont-ils tous la même expression?
Où vont les regards?

Y-a-t-il des échanges de regards entres certains personnages?
Demander ensuite de décrire la position des têtes, des bras, des mains, des jambes et des pieds?
Qu'expriment les attitudes?

Les objets
Quels sont les objets qui sont représentés ici ?
Lister les matières dont ils sont faits dans la réalité ?

Après les détails considérez le groupe dans son ensemble. Observer les grandes lignes de la composition et les espaces délimités par les corps en mouvement. Les corps représentés dessinent une lettre de l'alphabet. Laquelle ?

Au cours de cette dernière observation les mots assaut, attaque seront sans doute prononcés, la force et le dynamisme caractérisant bien cette oeuvre.


Prise de la Bastille !


Pour aller plus loin
Le contexte d'une oeuvre et la façon dont elle est accueillie en son temps sont toujours intéressants. On pourrait ouvrir un débat à propos de cette oeuvre.

Camille Desmoulins
Publiciste et avocat parisien (Guise 1760-Paris 1794). Le 12 juillet 1789 il appela aux armes la foule réunie dans les jardins du Palais-Royal. Membre du club des Cordeliers, il participa activement au mouvement révolutionnaire avec son journal, les Révolutions de France et de Brabant (1789-1791).
Adversaire des hébertistes ou des enrages *, qu'il attaqua dans son nouveau journal le Vieux Cordelier (1793), il apparaissait sur la liste de Robespierre et fut guillotiné avec son ami Danton, le 5 avril 1794.

* Nom donné aux Révolutionnaires extrémistes entre 1792-1793 qui réclamaient l'égalité non seulement civile, politique mais économique et sociale.

La Bastille
Forteresse construite à Paris, porte Saint-Antoine (1370-1382). D'abord citadelle militaire, elle devint prison d'Etat sous Louis XIII. Les détenus y étaient envoyés sur lettre de cachet, pour préserver leur honneur; de ce fait, la Bastille devint symbole de l'arbitraire royal. Prise par les émeutiers le14 juillet 1789 elle fut détruite l'année suivante.

Suggestions d'activités
La plupart des élèves et chacun de nous passent chaque jour devant au moins une statue ou devant un édifice décoré. Et pourtant, on ne les voient pas vraiment.
On demandera donc aux enfants de chercher les sculptures et décors sculptés qui les environnent.

Chez soi
Les élèves ont-ils chez eux une sculpture ou un objet sculpté ? En quelle matière ?
De quelle taille ? Peut-on en faire le tour ? Le relief est-il important ?
Est-ce un objet décoratif ou utilitaire ou les deux ?

Autour de soi
Y en a-t-il une à l'école ou dans les écoles de la commune ?
Penser aux statues et aux fontaines des places et des jardins, aux monuments aux morts, sans oublier les portes, balcons, fenêtres et corniches de certaines maisons particulières.

Etudier in situ
Possibilité d'emmener les enfants voir certains éléments du patrimoine local; ce sera l'occasion de leur apprendre à reconnaître les trois types de relief.

Déterminer s'ils ont affaire à une sculpture décorative ou commémorative; y a-t-il des inscriptions?

  • distinguer les matériaux et pour un même matériau, ses différentes couleurs.
  • chercher la ou les signatures
  • identifier les personnages ou le thème représentés.

    S'il s'agit de personnages, leur célébrité est-elle locale ou nationale? qu'ont-il fait pour mériter d'être statufiés?
    D'après les vêtements à quelle époque vivaient-ils? sont-ils représentés dans leur vie de tous les jours ?

    Tenir debout
    La notion d’équilibre.
    On peut rappeler que le mot statue vient du verbe latin stare, qui signifie tenir debout.
    Penser à jouer à 1-2-3 Soleil et filmer les poses.
    L'arrêt sur image facilitera l'observation et l'analyse des mouvements.

    Le plein et le vide
    Une sculpture est composée de creux et de bosses, mais aussi de pleins et de vides qui contribuent à l'équilibre visuel de la composition.
    Eclairer de côté l'un des volumes réalisés précédemment et projeter sa silhouette sur un papier blanc posé sur un mur : les parties pleines du volume seront sombres et les parties vides seront plus claires.

    Jeux de lumière
    La qualité de l'éclairage d'une sculpture peut en modifier notre perception. Un éclairage fort et directionnel ou bien de faible intensité et diffus transforme l'expression d'un visage.
    Expérimenter les effets d'un éclairage sur un visage avec une lampe de poche dans une salle sombre. Le déplacement de la lumière met en évidence les formes pleines par rapport aux formes creuses et accentue les expressions.
    Chercher à mimer des sentiments, des émotions et des expressions de votre choix. On peut modifier l'effet en modulant l'intensité lumineuse, en utilisant une lampes halogène par exemple ou en installant plusieurs éclairages autour du modèle.

    Quelques mots de vocabulaire !

    Il y a trois types de sculpture :
    • La ronde-bosse autour de laquelle on peut tourner.
    • Le bas-relief dont le relief se détache peu du fond comme par exemple sur une pièce de monnaie.
    • Le haut-relief dont on ne peut pas faire le tour mais qui se détache nettement du fond ou du mur.
    On trouvera des exemples de ces trois types de sculpture dans l’oeuvre de Jean Boucher.


  • Réalisation Useweb.fr