Les monuments
L'Union de la Bretagne à La France
La figure de Victor Hugo selon Jean Boucher
Ernest Renan à Tréguier
Où sont conservées les oeuvres de Jean Boucher ?
Le monument Ernest Renan à Tréguier1


Le projet de réaliser un monument dédié à la mémoire d'Ernest Renan dans sa ville natale, est dû à une association littéraire et artistique, aujourd'hui disparue, les Bretons de Paris. En juillet 1902 Armand Dayot, vice-président fondateur de la ligue des Bleus de Bretagne exprime à nouveau son désir de voir une statue dédié "à une de nos gloires nationales les plus hautes, une des lumières les plus pures et les plus brillantes de la pensée humaine : je veux dire Ernest Renan".

Ernest Renan se présente comme le symbole de la République anticléricale, alors que la querelle entre les républicains et les catholiques a commencé. Le paroxysme est atteint quand les républicains trégorrois décident d'honorer leur philosophe en érigeant une statue et en organisant une cérémonie d'inauguration présidée par Emile Combes, qui en juillet 1902 a ordonné la fermeture de 2500 écoles congréganistes.
Jean Boucher reçoit la commande du groupe lors de son séjour à Rome.

Après plusieurs relectures de l'œuvre de Renan, il se documente sur sa personnalité et étudie de nombreuses photographies qui lui sont confiées.
L'œuvre intitulée "La prière sur l'Acropole" enflamme très vite l'imagination de l'artiste. L'érection du monument est autorisée le 30 août 1902 et le 13 septembre 1903, l'inauguration se fait dans un climat de protestations, a tel point que la troupe, baïonnette au canon a du être déployée sur place.

Le groupe sculpté se compose de la grande figure de Pallas Athéna debout à côté d'Ernest Renan, le laurier d'or à la main, casquée de sphinx, de griffons et d'aigrettes, vêtue du double chiton, la poitrine couverte de l'égide et bordée de serpents.
Malgré les avis de Pierre Loti et de Marcellin Berthelot qui désiraient que Ernest Renan soit représenté à l'âge de 40 ans, Jean Boucher choisit de donner l'image en bronze d'un Renan des dernières années. Il est représenté assis sur un banc de pierre le bâton à la main, son chapeau à large feutre posé près de lui.

Selon sa pratique Jean Boucher demanda à sa cousine, Hélène Guillodot, de prendre la pose afin de donner les traits de la figure antique, Pallas Athéna.
Le monument est basé sur une composition pyramidale ascendante. Conformément à la tradition académique, Jean Boucher utilise une allégorie, la déesse grecque de la Pensée. Il oppose les deux figures, donnant de l'élan à Athéna par sa stature droite et énergique et son bras droit levé, aux dépends de celle de Renan, assis sur son banc.

     

Les festivités durèrent trois jours durant lesquels la ville était décorée afin d'accueillir les personnalités.
L'inauguration fut marquée par le défilé des troupes puis par les discours et la visite de la maison natale d'Ernest Renan. Un grand banquet rassemblant plus de 2000 convives suivi d'un discours très politique du Président Combes vinrent clôturer les fêtes de Renan.
Avec cette création Jean Boucher devint brusquement célèbre et imposa son nom au grand public.


1 Communes des Côtes d'Armor où l'on peut découvrir l'exposition "Tréguier, 1903 : l'Affaire..." réalisée à l'occasion du centenaire de l'érection de la statue d'Ernest Renan et présentée jusqu'au 28 septembre 2003.
Centre des Monuments nationaux
Maison d'Ernest Renan
20 rue Renan
22220 Tréguier



Réalisation Useweb.fr